Outils

Carte de réussite

Une carte, un parcours, un élève

Sans faire d’ombre à la C@rte P@rcours et sans faire doublon, la carte de réussite vient en complément du dispositif des ceintures de compétences. Faisons simple et soyons clair. La seconde citée donne des indicateurs pour l’élève sur les disciplines, les compétences où il éprouve encore des difficultés. Où des fragilités résident. La note fixée sur sur la C@rte P@rcours n’a pas pour vocation principale la remédiation. Elle est beaucoup plus complète. Elle fixe des guides de travail pour la journée. Alors, afin, de mieux informer l’élève sur les activités qu’il aura à produire pour parvenir à acquérir une compétence, une carte a vu le jour : la carte de progression.

La carte de Progression

Construite sur le même squelette que les fiches de ceintures et/ou les référentiels (afin d’homogénéiser les supports), elle est distribuée au format A5. Elle se compose de plusieurs rubriques toutes indépendantes les unes des autres. Remplie par l’enseignant en fonction des réussites et/ou difficultés de l’élève, elle est renseignée soit dans le courant de la journée ou le soir. Elle est ensuite affichée sur une des fenêtres de la classe, sous la photo de l’élève. En arrivant le matin, il sait s’il doit reprendre un parcours de remédiation avant de continuer son semainier. Cela n’empêche pas, bien évidemment, la communication entre les différentes parties où une explication, des conseils avisés sont donnés. La carte n’est jamais laissée sans échange préalable. Cela permet, d’une certaine façon, de donner une autonomie à l’élève.

Remédiation, progression, réussite

De la progression à la réussite. Une évidence. Une philosophie. Les cartes doivent être présentées aux élèves comme des supports qui vont leur permettre d’évoluer, d’avancer et d’acquérir les compétences qui leur font défaut à un instant « t ». Elle doit donc être démythifier et ne doit pas porter d’étiquette négative. C’est une condition à ne pas omettre dans le but de ne pas mettre en « danger » la confiance et l’estime de soi de l’élève. Deux composantes ô combien importantes pour ce genre de pratique de classe. L’avancée de l’année se faisant, je me suis rendu compte que la carte manquait de « dynamique pédagogique » et était encore trop figée. Elle ne permettait pas une autonomie complète de l’élève dans l’accès au ressources. Et puis, elle restait désespérément « muette ».

La carte de Réussite

Je l’ai donc enrichie, avec un code @ubleam et deux QRCodes @VocalRecall. Le code bleam renvoie à la ressource à savoir la fiche du classeur outil qui a été numérisée au préalable et qui correspond à la compétence travaillée par l’élève. Les deux QRCodes sont des fichiers audio. Le premier est un commentaire de l’enseignant qui commente la difficulté, offre des conseils à l’élève et le guide dans la démarche à accomplir pour réussir. Le second, encore en beta-test serait un retour de l’élève sur cette carte et sur le parcours qu’il aura eu à produire (difficultés rencontrées, questions et/ou remarques). Cette carte, distribuée en classe est aussi pensée pour être apportée à la maison, afin d’engager, pour l’élève, la démarche de consolidation de la compétence. Justifiée par l’accessibilité des ressources et du commentaire audio de l’enseignant. Néanmoins, la grande partie du travail et des tâches « complexes » se fait en classe, avec la validation de l’enseignant.

Différenciation « scénarisée »

Les parcours d’apprentissages peuvent, parfois, s’avérer ternes. Et vite décourageants pour les élèves. Ces cartes de réussite, comme on peut aussi trouver des échos chez Edouard Vincent, offre un schéma construit sur un modèle participatif, coopératif avec une distance avec l’adulte raccourcie. L’usage de l’oral, mis en lumière avec le numérique, permet une relation privilégiée avec l’adulte. Une façon, dans une certaine mesure, de casser le rapport point de vue/point d’écoute entre les deux parties. Une manière pour l’élève de trouver, en tout lieu et à tout moment, la voix « rassurante » de l’enseignant.

 Les cartes (progression/réussite)

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *